Homme sous la douche.

Point sur les cheveux des hommes

Si les femmes pensent beaucoup à la santé de leur peau et à la maîtrise de leur poids, les hommes, eux, ont tendance à se focaliser sur leurs cheveux. Et on les comprend. Comme c’est important d’avoir une crinière attractive pour donner l’envie d’y glisser sers doigts… Souvent, ils veulent en prendre soin et se renseignent sur les compléments alimentaires pour cheveux bien avant de penser à appliquer un soin du visage.

Homme sous la douche.

https://pixabay.com/fr/users/Olichel-529835/

S’il est vrai qu’un tour à la parapharmacie peut permettre de dégoter le bon traitement et d’enrayer un souci de pellicules ou la chute des cheveux, cela ne doit pas empêcher de revoir son hygiène de vie. L’impact du stress et de l’alimentation sur le cheveu est important. Un mode de vie sain et relaxant, allié à un régime alimentaire riche et équilibré peut doper la repousse capillaire.

Vos menus doivent être composés de protéines, de zinc et de soufre, indispensables à la synthèse de la kératine, principal composant du cheveu. Vous devez ingurgiter du fer, indispensable à l’oxygénation des racines, et des vitamines B pour le renouvellement des cellules du follicule pileux. Le top 2 des aliments pour cheveux sont le jaune d’œuf et les lentilles, riches des cinq nutriments que nous venons d’énumérer.

Oui aux protéines

Pour faire plaisir à votre toison, misez sur 75 grammes de protéines chaque jour. Elles permettent aux cellules capillaires de se former (kératinisation) car elles contiennent les acides aminés soufrés dont le cheveu est fait. On trouve ces bons nutriments dans des produits d’origine animale comme le thon, la sole, les fromages à pâte dure ou molle, le poulet, le bœuf, le jaune d’œuf et le jambon cuit. On les puise aussi dans des aliments d’origine végétale comme les lentilles, le soja, les haricots, les pistaches et les amandes.

Assiette avec aliments variés et colorés.

https://pixabay.com/fr/users/kpgolfpro-27707/

Ajoutez à cela du soufre (poissons, coquillages, viandes, légumineuses) qui cimente la kératine. Pour réaliser ce processus, le soufre a besoin de zinc, lequel se lie à la terminaison soufrée de la protéine et la maintient à une autre. On trouve le zinc dans les coquillages, le veau, le porc, le jaune d’œuf, les lentilles, les grains de blé et céréales, les haricots, les pois ou encore le pain complet. Le fer, qui transporte l’oxygène jusqu’aux racines capillaires, et la vitamine B, qui stimule le renouvellement du cheveu, se trouvent sensiblement dans les mêmes produits que ceux cités ci-avant, ainsi que dans le cacao, les amandes et les noisettes.

En revanche, tenez loin de votre assiette les graisses saturées. Elles sont à l’origine de la formation de toxines (débris cellulaires rejetés par les cellules) qui se logent sous le cuir chevelu, gênent la circulation du sang vers la racine du cheveu et peuvent provoquer démangeaisons et pellicules. Allez-y mollo sur la charcuterie (ne comprend pas le jambon cuit), la fast-food, les graisses cuites, pâtisseries, sucre blanc, pain blanc et alcool.

Bilan du cheveu & traitements

Notons que la chute des cheveux est normale dans une certaine proportion. En moyenne, un homme perd entre cinquante à cent cheveux par jour. En complément de ce que vous mettez dans votre assiette, maintenez cet équilibre en utilisant un shampooing doux, au pH neutre.

Homme aux cheveux longs et lunettes de soleil.

https://pixabay.com/fr/users/alehidalgo-171432/

Si la perte des cheveux dépasse la normale, il faut agir rapidement pour ne pas laisser le déséquilibre s’installer. Les zones touchées par la chute sont les tempes, le front et le sommet du crâne. On parle souvent de calvitie. Toutefois, ce terme désigne la chute due au vieillissement qui intervient vers l’âge de quarante ans.

Il faut parler d’alopécie lorsque la perte est prématurée et chronique. Elle peut survenir dès l’âge de 18 ans et être provoquée par des facteurs divers comme le stress, les angoisses, une mauvaise alimentation, une opération, une anesthésie, certains traitements ou encore le port répété d’un casque de moto.

Lorsque la perte des cheveux est prolongée et anormale, il est conseillé de consulter un médecin ou un pharmacien afin de trouver un traitement adapté. Il existe des comprimés et des lotions tout à fait efficaces contre la calvitie. Il faut généralement les prendre à vie pour bénéficier de leurs effets. Si c’est le prix d’une chevelure d’exception, cela peut valoir le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam