Femme aux cheveux électriques.

Des cheveux électriques qui filent droit

Quand le froid pointe le bout de son nez, il arrive qu’on se transforme en batterie électrique à son insu. On libère par-ci par-là quelques décharges, les cheveux se dressent en auréole autour de la tête. C’est le phénomène d’électricité statique et on a des solutions pour la dompter, sur la parapharmacie pas chère Pharmafutur.

Une femme fait une expérience d'électrostatique, elle touche un dispositif électrique et la charge positive fait dresser ses cheveux.

Expérience d’électrostatique : une femme touche une source d’électricité et ses cheveux se dressent. (Crédit : https://www.flickr.com/photos/thebakkenmuseum/).

Le phénomène électrique

On ne sait pas pour vous, mais de notre côté on a besoin de rafraîchir un peu nos connaissances en électricité, pour comprendre pourquoi la chevelure se transforme sous l’effet des frottements, mais aussi pourquoi cela arrive surtout en hiver.

Pour commencer, le mot électricité, comme souvent en science, a une origine grecque. C’est le mot pour désigner l’ambre jaune qui a servi de racine à tous ces phénomènes, après que les penseurs de l’époque antique -Thalès de Milet nous est resté comme le découvreur- avaient constaté qu’en frottant cette pierre avec un tissu, elle attirait ensuite des petits objets, en produisant parfois des petits éclairs. Le fait de frotter charge positivement une surface et comme la nature n’aime pas le déséquilibre trop important, elle s’empresse de trouver plusieurs petites surfaces aux alentours qui sont chargées négativement pour compenser, c’est la décharge. Le fait qu’on entende et voie les deux charges opposées se rencontrer, c’est la foudre.

Cela se produit en permanence, heureusement, imaginez qu’on ait de courant qu’en hiver ! Alors pourquoi cela s’accentue justement à cette saison, en tout cas pour celles et ceux qui ont des cheveux longs ? Il semble que cela soit dû à la sécheresse de l’air hivernal, qui isole plus efficacement les surfaces. Celles si se chargent (positivement ou négativement) plus, donc quand cela s’équilibre, c’est plus important, plus visible. Vos cheveux dressés sont des centaines de surfaces positives qui cherchent à se décharger.

Solutions foudroyantes !

Il existe donc une façon principale d’éviter les cheveux en pétard : on fait tout pour ne pas charger positivement la chevelure. Pour cela, il faut tout d’abord opter pour des matières naturelles au contact direct des cheveux. Les peignes en corne et brosses en poils de sanglier doivent remplacer vos outils habituels. Qui sait, vous les trouverez peut-être meilleurs et les adopterez définitivement ! Les vêtements (pulls, écharpes, bonnets) doivent autant que possible être naturels également (coton, lin), mais attention, évitez à tout prix la laine, qui accentue le phénomène d’électricité statique.

On a vu que la sécheresse de l’air est en partie responsable du problème et contre cela, rien de mieux qu’un humidificateur d’air à la maison. Les modèles pour chambre de bébé sont idéaux, mais faire bouillir de l’eau aura le même effet. Bien entendu, si votre logement subit des désagréments à cause d’un dégât des eaux, c’est à proscrire et vous ne subissez de toute façon probablement pas ce problème de cheveux à l’intérieur. En extérieur en revanche, pour contrer cette sécheresse, il faut faire appel à des soins cosmétiques.

Radicale contre le phénomène d’électricité statique, l’hydratation de la chevelure est votre solution si vous passez beaucoup de temps en extérieur. Une noisette de soin capillaire nourrissant  avant de sortir mettra fin aux prétentions anticonformistes de vos cheveux. Si vous craignez de perdre en volume, faites d’une pierre deux coups avec un soin densifiant, comme le sérum Phytodensia de Phyto par exemple.

Enfin, dernier conseil à suivre pour éviter de charger vos cheveux en électricité, séchez vos cheveux à faible chaleur. Il n’est pas recommandé de laisser sécher à l’air libre, ni de trop chauffer, les deux options ayant pour effet de dessécher la fibre capillaire.

On vous a dit tout ce qu’on savait sur ce phénomène plutôt désagréable d’électricité statique, n’hésitez pas à nous faire part de vos autres solutions en commentaire ou sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam